Atelier de detox du mental

Quand le corps jeûne, c’est l’âme qui a faim

« Quand le corps jeûne, c’est l’âme qui a faim « 

Jeûner favorise naturellement la réflexion, la paix intérieure et l’introspection. L’intérêt d’une semaine de jeûne associé à un atelier de détox du mental, c’est d’accorder aussi du poids à la dimension psychologique du jeûne. C’est également, se retirer de l’agitation de la vie de tous les jours, pour se rendre disponible à l’essentiel : son corps de vie.

Le jeûne bien qu’il soit en premier lieu une privation de nourriture, est aussi une abstinence de ce qui est toxique pour le mental. En fait, il est une élimination des toxines physiques, mentales et émotionnelles.

En éliminant les toxines du corps pendant un jeûne, non seulement notre mental devient plus sain, mais nous éliminons aussi les blocages énergétiques du corps et favorisons ainsi le mouvement de toute l’énergie vitale dans notre organisme. Pendant le jeûne nous intensifions notre sensibilité au mouvement de notre flux énergétique de vie. Plus nous sommes connectés avec ce flux, plus nous sommes motivés à vivre de la manière adéquate pour favoriser son développement. Cette semaine de détox sera donc particulièrement propice à utiliser ce potentiel pour des objectifs psychothérapeutiques.

Un atelier stimulant la puissance créatrice guérissante, pour retrouver sa source de vie en cette présence au coeur de notre histoire de ce que nous avons toujours été, un être libre doté de sa puissance de vie. Aller à la rencontre de ce soi éternel tel qu’il était, avant que nous ayons dû nous couper à nous-même. Retrouver son vivant, son créatif, son joyeux, sa singularité à travers : 

• trouver et créer son totem de vie absolue, ou sa devise et ses armoiries royales, ou son fétiche ou son mandala pour se relier à sa force, et au bout découvrir ce que la vie attend de vous ;
• un travail d’écriture pour aller à la recherche de votre moi-profond ;
• la méditation. Dans les différentes traditions spirituelles, la méditation est la voie la plus ancienne pour maintenir l’équilibre psychique. L’atelier vous propose d’expérimenter la méditation, libre de toutes pratiques religieuses ou spirituelles, et inspiré du travail de K.G. Dürckheim sur l’assise méditative.

Guérir le coeur et libérer le mental pour que la vie s’épanouisse dans le corps.

 Une détox émotionnelle avec des méthodes qui marchent pour nettoyer les « toxines de l’âme ».

L’atelier abordera « Les sources du malheur » :
• l’amour, et les relations affectives,
• les pensées négatives, obsessionnelles, les ruminations, les croyances limitantes
• le stress,
• les blessures affectives infectées,
• et surtout la méconnaissance du fonctionnement de notre cerveau.

Un workshop avec de nombreux exercices :
• pour comprendre et pouvoir changer nos comportements, nos peurs, nos blocages, nos impulsions. On nettoie le mental avec une purge émotionnelle.
• pour une véritable connaissance de soi, désencombrée de tous les mécanismes de pensées parasites, qui nous font agir avec violence et inconscience.
• pour la conscience de ce que nous désirons réellement..

Renseignements pratiques :

Semaine animé par Maria-Victoria Hernandez et Catherine Gasser

Coût de l’atelier de detox du mental : 480€ / personne 

Lieu :

Le domaine des Haies Saint-Pierre

Rue de Thiaville

2 rue des Haies Saint-Pierre
54540 ANGOMONT

Informations pratiques dans ce document.

Téléphone : 06 85 66 16 03

E-mail : contact@osezjeuner.com

Maria-Victoria Hernandez

Psychothérapeute et psychologue, Maria-Victoria Hernandez s’est forgé une approche plurielle et personnelle avec son chemin de vie et ses 35 ans de pratique. Approche qu’elle met au bénéfice de ses patients, pour qu’ils puissent se libérer de leurs souffrances, angoisse, blocages ou addictions.

Pour elle, un bon thérapeute n’est pas quelqu’un qui sait mais quelqu’un qui cherche. Après ses études en psychologie clinique à Strasbourg à orientation psychanalytique, elle a commencé à chercher d’autres approches nouvelles en se formant à la PNL (programmation neuro-linguistique), puis à l’approche de Palo Alto axée sur la communication.

Elle s’est intéressée à la psychologie humaniste, à la psychologie existentielle, puis à Jung et à l’hypnose ericksonnienne, et enfin aux neurosciences qui lui permettent de mieux comprendre le mental et son fonctionnement. Son but étant toujours celui de l’approfondissement de la connaissance du psychisme humain. Ce chemin lui a apporté un fil conducteur de thérapie qui lui appartient personnellement, il s’est construit dans sa recherche, celle de la liberté d’être.

« J’aime particulièrement une phrase du philosophe Wittgenstein qui dit en substance : ʺS’il y a un problème dans ta vie, c’est dans ta vie que la solution estʺ ». Autrement dit, elle préfère aider les gens « à vivre dans leur réalité, plutôt que de tisser et retisser la toile du psychisme ».

Sa longue pratique de la méditation zen lui a permis de détisser longuement les mécanismes du mental. Sexologue également, spécialisée dans les problèmes de couple ou de sexualité, elle a particulièrement développée la thématique de l’amour. « Ce qui me porte, est de participer à libérer une personne de son aliénation, de ses entraves, de ses peurs, de ses pensées et croyances limitantes … de lui permettre de naître à soi-même. Et j’aspire
profondément à partager ce que j’ai appris sur mon chemin de vie » dit-elle.

Dans ce désir est né la proposition de cet atelier de détox du mental pendant une semaine de détox du corps.

Un corps sain dans un mental sain !